FICHE TECHNIQUE

Le réflexe de Moro






Le réflexe de Moro

Le réflexe de Moro est un mécanisme de survie qui met en alerte, éveille le système en cas de danger. Il est déclenché par les stimulations extérieures : vestibulaire (sens de l’équilibre), auditive, visuelle ou tactile. Mal intégré ou « paramétré », le réflexe de Moro entraîne une hypersensibilité, du stress, de l’agressivité…

Fonctionnement :

Le réflexe de Moro se décompose en deux temps :

  • Inspiration profonde et réaction d’ouverture, étirement des bras et des jambes

  • Réaction de repli et d’agrippement, le bébé se met à pleurer

Rôle :

Le réflexe de Moro permet de réguler les émotions, apporte un sentiment de sécurité et permet de s’ouvrir sur le monde extérieur

Apparition :

Le réflexe de Moro prend naissance dans le Réflexe de Paralysie par la Peur (RPP) entre la 9e et la 32e semaine

Apogée :

Il est très actif au moment de la naissance

Intégration :

Il s’intègre entre 2 et 4 mois pour se transformer en réflexe adulte de Strauss ou réflexe de sursaut

Particularité :

Le réflexe de Moro est important pour développer le réflexe de respiration et le lien d’attachement. Dans sa 2e phase, il est indissociable des réflexes d’agrippement

Difficultés liées au réflexe de Moro :

  • Hyper sensibilité à la lumière, au bruit, au toucher

  • Hypervigilance

  • Mal des transports

  • Fatigue chronique

  • Repli sur soi pour se couper des stimulations extérieures

  • Agressivité, colères

  • Peurs paniques

  • Besoin de manipuler, de dominer

  • Relations difficiles

Vidéos de sursaut

Bébé


Et aussi chez le panda